FINANCEMENT DE VOTRE FORMATION  NOUVEAUTES

Types de financements : Il existe plusieurs types de financement que vous pouvez choisir en fonction de votre situation. Nous étudieront avec vous celui qui vous conviendra le mieux.
La Réforme de la formation professionnelle est en cours et nous vous tiendrons informés de son évolution.

Nos Tarifs :
Contrat de de professionnalisation : 10 à 30 euros de l’heure selon la durée et le niveau.
Cours particuliers : entre 15 et 30 euros de l’heure selon la durée et le niveau.
Ces tarifs sont HT, Ils peuvent varier selon les conditions de prise en charge des Organismes financeurs (nous consulter)

 

tirelire

LE PLAN DE FORMATION (PF) : Le Plan de Formation de l’entreprise est un document qui rassemble l’ensemble des actions de formations (actions d’adaptation, d’évolution ou de développement des compétences) retenues par l’employeur pour ses salariés. L’employeur est libre de choisir les salariés qu’il souhaite faire bénéficier d’une formation. Les formations peuvent être suivies en interne dans l’entreprise ou en externe par un organisme de formation. Elles sont généralement prises en charge par l’OPCA* de l’entreprise. OPCA = Organisme Paritaire Collecteur Agréé. Les OPCA sont chargés de collecter les fonds de la formation professionnelle continue et de financer la formation des salariés.

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) : La Loi sur la formation professionnelle va  faire évoluer le dispositif en 2019 et sera opérationnelle en septembre 2019. pendant cette période nous contacter au préalable pour toute demande.
Le CPF est entré en vigueur depuis le 1er janvier 2015, date à laquelle il a remplacé le DIF*. Le compte personnel de formation est comptabilisé en heures. Pour un travail à temps complet, le CPF est alimenté chaque année à hauteur de 24 heures par an les premières années jusqu’à ce que le crédit de 120 heures soit atteint, puis 12 heures pour les années suivantes jusqu’au plafond de 150 heures.
Le CPF est attribué à toute personne de son entrée sur le marché du travail donc dès 15 ans (contrat d’apprentissage) jusqu’à sa retraite. Toute personne conserve ses heures CPF même si elle change de travail ou se retrouve au chômage.Pour accéder à son compte personnel de formation, il faut se connecter sur www.moncompteformation.gouv.fr afin de consulter l’ensemble des formations pouvant être financées avec le CPF.

LE CONGÉ INDIVIDUEL DE FORMATION (CIF) : Dès 2018, Il disparait au profit d’une nouvelle mesure liée au CPF

LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION :
Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail (CDD ou CDI) conclu entre un employeur et un salarié. Le montant du salaire varie en fonction de l’âge du bénéficiaire et de son niveau de formation initial. Son objectif est l’insertion ou le retour à l’emploi des jeunes et adultes par l’acquisition d’une qualification professionnelle reconnue par l’Etat et/ou la branche professionnelle. Le contrat alterne des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée. La formation est financée par l’OPCA* de l’employeur.

 

LE CONTRAT DE SÉCURISATION PROFESSIONNELLE (CSP) : Le CSP est un dispositif permettant à certains salaries dont le licenciement pour motif économique est envisagé (également redressement judiciaire ou liquidation judiciaire) de bénéficier de mesures d’accompagnement par pôle emploi ainsi que d’une allocation donc le montant est supérieur aux allocations du chômage. Le salarié est libre d’accepter ou de refuser ce contrat d’une durée de 12 mois.
Pendant toute la durée du CSP, le salarié bénéficie de diverses mesures proposées par Pôle emploi : pré-bilan, évaluation des compétences, élaboration d’un projet professionnel, formations.

LES FORMATIONS CONVENTIONNÉES :
Formations destinées aux demandeurs d’emploi financées par la Région, l’Etat, Pôle emploi, les Conseils départementaux et les municipalités.

L’AIDE INDIVIDUELLE A LA FORMATION (AIF) :
Une aide individuelle à la formation (AIF) peut être attribuée afin de financer ou cofinancer les frais pédagogiques des formations suivies par des demandeurs d’emploi.